AFNOR

1 an d’audits en version 2015, quels enseignements ? (partie 1/3)

AFNOR Certification vient de partager un retour d’expériences d’une année d’audit selon les versions 2015 des deux référentiels phares de management revisités en 2015 : l’ISO 9001 pour la qualité et l’ISO 14001 pour l’environnement. Voici un premier article centré l’ISO 9001. Un autre vous sera prochainement proposé sur l’ISO 14001 ! Cette étude résulte d’un travail croisé entre experts (Philippe Bourdalé, responsable produit AFAQ ISO 9001, Béatrice Poirier, responsable produit AFAQ ISO 14001) et auditeurs du groupe AFNOR (Pascal Robert et Christine Sorli).

La typologie des entreprises certifiées ISO 9001 v2015 par AFNOR Certification

L’étude fait ressortir une dominante de PME certifiées sur l’ISO 9001 uniquement (mono-référentiel), qui semblent s’engager plus facilement vers cette migration.

Typologie

Le périmètre de cette étude laisse apparaitre que les entreprises déjà certifiées attendent leur audit de renouvellement triennal pour basculer sur la nouvelle version et que les entreprises se certifiant pour la première fois l’ont fait sur cette version 2015 directement. La répartition de l’ancienneté de certification des entreprises démontre que l’historique ou la maturité des certifications importe peu dans l’engagement vers la version 2015. Au regard des derniers chiffres publiées par l’ISO via l’enquête ISO Survey, les grandes masses (Industrie / Services) montrent un engagement plus important des entreprises de services dans la dynamique d’accès à la version 2015.

En conclusion

Cette étude démontre que les organisations ont les bonnes réponses pour aborder la version 2015. La version 2015 de ces référentiels enrichit la valeur ajoutée des audits et le dialogue avec l’auditeur. L’approche de l’audit par les auditeurs d’AFNOR Certification contribue à la dynamique de progrès recherchée :

  • par une meilleure écoute,
  • par une meilleure compréhension et analyse des synergies entre le système de management et la stratégie de l’organisme,
  • par une approche pragmatique de l’audit en faveur du terrain et orientée sur les résultats.

Si comme beaucoup d’entreprises vous avez des craintes et vous interrogez sur la pertinence de de vos systèmes de management vis-à-vis des exigences de ces nouveaux référentiels, gardez bien en tête que les auditeurs ne chercherons pas une exhaustivité totale, une pertinence parfaite mais une volonté et un dynamisme démontré par l’entreprise d’identifier au mieux son contexte et de piloter ses activités en conséquence. AFNOR Certification est très clair sur ce sujet : l’auditeur n’est pas là pour juger les choix de l’organisme, mais pour vérifier la cohérence et s’assurer que les performances de l’organisme s’améliorent, tant pour la qualité (satisfaction clients, fidélisation, conformité produits,…) que pour l’environnement (diminution des impacts environnementaux, préservation de l’environnement).


Articles similaires

♦ 1 an d’audits en version 2015, quels enseignements ? (partie 1/3)
♦ 1 an d’audits en ISO 9001 version 2015, quels enseignements ? (partie 2/3)

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir
nos newsletters !

 

Contacts

  • Treichville Avenue 2 Rue 7, non loin de la FIF
  • 18 BP 3309 Abidjan 18
  • +225 21 35 81 12
  • +225 21 35 81 14
  • info@externalys-group.com




Entrez votre adresse e-mail pour recevoir nos newsletters !